LogoIST HAL & HAL-CentraleSupélec

Logo HAL

HAL est un réservoir de documents scientifiques, publiés ou non, produits dans le contexte de recherche scientifique et d’enseignement supérieur. Créée en 2001 sur le modèle d’arXiv à l’initiative du physicien Franck Laloë, HAL offre une palette de services à la communauté scientifique.

Inscrite dans la feuille de route des infrastructures de recherche du Ministère, HAL est l’archive ouverte multidisciplinaire choisie par l’ensemble de la communauté scientifique et universitaire française pour la diffusion des savoirs. Elle est à la fois un entrepôt unique et une application, une plateforme mutualisée pour les archives institutionnelles, les archives ouvertes thématiques et les thèses électroniques.
ImageHAL-CS

HAL-CentraleSupélec est un portail de HAL ouvert en 2015 à la suite de la fusion entre les écoles Centrale Paris et Supélec. Il recense toutes les publications scientifiques produites par nos enseignants-chercheurs depuis 2006.

Le portail a pour but de :

  • Diffuser les connaissances produites par nos enseignants-chercheurs ;
  • Rendre visibles et accessibles nos publications scientifiques au niveau national et international ;
  • Sensibiliser et former tous les acteurs de la recherche au sein de l’Ecole ;
  • Accroître les dépôts en texte intégral.

 

 

LogoISTPourquoi déposer dans HAL ?

 

Pour partager la science

La recherche financée par des fonds publics devrait être accessible à tous, et pas seulement les chercheurs. Ces derniers rédigent leurs articles sans être payés en plus, font l’essentiel du travail de mise en forme finale et par ailleurs évaluent aussi gratuitement la production de leurs pairs. Parallèlement à cet effort bénévole, les services de documentation et les bibliothèques doivent composer avec les augmentations perpétuelles et très importantes du coût des abonnements et cela conduit de plus en plus à faire des choix et donc à stopper certains abonnements.

Le dépôt dans HAL, ou la publication en libre accès, est donc un acte citoyen de partage.

 

Pour augmenter la visibilité de vos travaux

La plus grande visibilité des travaux en Open Access a fait l’objet de nombreuses études ; la majorité d’entre elles concluent à un impact positif de l’Open Access sur le taux de citations. Par ailleurs, si le comptage des citations ne vous intéresse pas, en plus des statistiques de téléchargement et de consultation de vos notices, vous pouvez profiter dans HAL de métriques alternatives qui repèrent l’usage de vos travaux sur des réseaux sociaux, des plateformes d’échanges scientifiques, des blogs ou encore Wikipedia.

Metriques

 

 

Parce que ResearchGate et Academia ne sont pas des plateformes Open Access

ResearchGate et Academia ne sont pas des archives ouvertes, ce sont des entreprises à but lucratif, pour lesquelles on peut certes trouver un intérêt lorsqu'il s’agit d’entrer en contact avec d’autres chercheurs, mais qui ne peuvent en aucun cas se substituer à un dépôt dans HAL ou à une ou publication directement en libre accès. De toute façon, ces outils moissonnent régulièrement HAL et tomberont vite sur vos dépôts ; vous recevrez un mail vous demandant de confirmer que vous êtes bien l’auteur et le lien sera ainsi fait…

L’INRA a (octobre 2016) publié une analyse et des recommandations à ce propos, ainsi qu’un tableau comparatif des plateformes :

TableauHALetAutres

Source : INRA, 2016, Activ’IST n°1

 

Parce que HAL garantit l’accès à long terme

Grâce à des liens uniques d’une part, et au système de stockage du CINES d’autre part, HAL vous garantit la pérennité du stockage des fichiers et du lien qui mettra d’y accéder.

 

 

Parce qu’un dépôt ne prend pas tant de temps que cela

Tout est conçu pour vous faire gagner du temps :

Au moment du dépôt du PDF, cochez l’option en bas de page Récupérer les métadonnées à partir du fichier PDF, et HAL tentera de récupérer un maximum d’information pour alimenter le formulaire dédié aux métadonnées et même les auteurs.

Au moment de la saisie des métadonnées, si vous disposez d’un DOI, ou d’un identifiant PubMed, Arxiv, d’ADS, de ProdInra, de l’Irstea (et il y en a d’autres !), il suffit de le copier-coller dans le champ dédié et HAL s’occupera de récupérer un maximum de métadonnées.

Et puis déposer dans HAL c’est aussi gagner du temps pour générer automatiquement la liste de ses publications en vue d’un rapport d’activité par exemple, ou pour alimenter automatiquement une page web avec une liste toujours à jour de sa production, ou encore ses rapports CRAC et RIBAC pour les chercheurs CNRS.

 

 

LogoIST Comment et où déposer vos publications ?

 

Le Pôle IST est à votre service pour organiser des ateliers dans votre laboratoire et répondre à toutes vos questions.

 

Les tutoriels : https://hal.archives-ouvertes.fr/page/tutoriels

 

HAL-Doc

Toute la documentation de HAL : https://doc.archives-ouvertes.fr/

 

Idéalement le portail HAL-CentraleSupélec est conçu pour répondre au mieux à vos besoins, mais si vous avez l’habitude de déposer sur un autre portail (ex : HAL-INRIA), ou bien sur HAL directement, il n’est pas nécessaire de déposer plusieurs fois.

Il faut être vigilant à ne pas déposer une seconde fois en vérifiant si un de vos co-auteurs a déjà déposé ou non la publication !

 

 

LogoIST Quelle licence apposer ?

 

HAL permet (mais n’oblige pas) d’apposer une licence Creative Commons, c’est-à-dire un complément au droit d’auteur qui permet à l’auteur d’exprimer ce qu’il autorise ou interdit pour la production qu’il dépose.

Il existe 6 licences Creative Commons construites sur la base de 4 options.

Licences CC